Christine Decherf, Association Nénuphar

par Sabrina Nadjar, 09 Octobre 2009

Découvrez le portrait de Christine Decherf, l'une des finalistes des Femmes Formidables 2009. Présidente de l'association Nénuphar, son but est d'accompagner les patients atteints de maladie grave ainsi que leurs familles.

Le déclic

Une odeur de pâtisserie, des éclats de voix, des rires... il suffit de peu de chose pour faire entrer la vie à l'hôpital. L'an dernier, nous avons fait sauter 15 000 crêpes, un bon moment de convivialité. Quand le diagnostic tombe, la vie des malades s'écroule. Tout à coup, il leur devient impossible de se projeter dans l'avenir. J'ai créé Nénuphar pour leur apprendre à profiter de l'instant présent.

Réaliser leurs rêves

        ""Je dis toujours : si nous ne pouvons pas guérir, au moins pouvons nous soigner, dans le sens de "prendre soin". Les bénévoles de l'association sont à l'écoute des familles 6 jours/7. Mais ils ont aussi pour mission de créer des instants de joie. Il peut s'agir de bonheurs simples, comme faire la surprise à une dame âgée hospitalisée de lui amener son compagnon à quatre pattes. Ou réaliser leur rêve : assister à un concert de Johnny,  faire un voyage en montgolfière. Tout récemment, nous avons même organisé le mariage d'un malade incurable : petits fours, demoiselles et  garçons d'honneur, invités, rien ne manquait à la fête. "

Un quotidien coloré

Des pièces blanches, vides, tristes : comment se sentir à l'aise dans une atmosphère si peu chaleureuse ? Je voudrais accrocher des tableaux aux murs, installer des fauteuils dans les chambres, fleurir les terrasses. Il faut que les familles aient envie de rester à l'hôpital, auprès des leurs.

 


Infos légales - Réalisation : synergiecom.fr